Aurélie Wielchuda Le 5 octobre, 70000 personnes ont participé à Paris à une manifestation ironiquement appelée “La Manif pour Tous” Ils manifestaient contre la loi pour le mariage pour tous, contre de possibles développement en matière de PMA et de GPA

Aurélie Wielchuda LGBT

manif pour tous

Aurélie Wielchuda

Le 5 octobre, 70000 personnes ont participé à Paris à une manifestation ironiquement appelée “La Manif pour Tous” Ils manifestaient contre la loi pour le mariage pour tous, contre de possibles développement en matière de PMA et de GPA et contre la fameuse bien qu’inexistante théorie du genre.

Chers organisateurs,

Vous l’avez dit vous-même, vous n’êtes pas homophobes. Je suis bien d’accord. Une phobie est du domaine de la peur et vous n’avez en effet pas peur des homosexuels. Vous ne souhaitez simplement pas qu’ils aient les mêmes droits que vous parce qu’ils vous semblent différents. Et tous comme les personnes qui considèrent que les femmes ne devraient pas avoir les mêmes droits que les hommes parce que leur appareil génital n’est pas apparent ne sont pas appelés femmophobes, vous n’êtes pas homophobes. Juste intolérants.

Votre intolérance ne me dérangerait pas tant si elle n’avait pas des conséquences si concrètes. Une étude de 2012 de l’Agence des Droits Fondamentaux sur les personnes LGBT a montré que près de la moitié des personnes interrogées ont été victimes de discriminations à cause de leur orientation sexuelle dans l’année précédent le sondage. A cause de vos discours mélangeant sciemment homosexuels et pédophiles et décrivant les personnes LGBT comme membres d’un lobby visant à détruire la famille (sic), la violence contre les homosexuels a augmenté de 78% en France en 2013.

Vous prétendez également que le mariage entre personnes de même sexe est une menace contre la famille traditionnelle et « naturelle ». Bien sûr, le fait que votre présidente travaille pour une organisation fondée par un membre de l’opus dei a pu vous donner une idée restrictive de ce qu’est une famille. Dans un pays où 57% des enfants naissent hors mariage et où 44,7% des mariages finissent en divorce (suivis bien souvent de nouveaux mariages ou concubinage), il est légitime de s’interroger sur le nombre de personnes qui se qualifient en tant que famille à vos yeux. Et bien que vous ayez absolument le droit de décider que votre propre mariage est indissoluble, tâchez de ne pas imposer cette idée à d’autres.

Assez ironiquement et ce malgré vos vigoureuses protestations, personne n’essaye de vous priver de l’un de vos droits. Encore moins d’imposer un modèle de famille. Vous dites que les unions entre personnes de même sexe pervertiraient la société ou les enfants et nous rendraient tous gays. Mais les statistiques sont contre vous : de même qu’assez peu de personnes ayant vu Vicky Christina Barcelona ont pratiqué le polyamour par après, entendre parler d’unions homosexuelles ne fait pas en avoir (et quand bien même, il ne s’agirait pas d’une perversion).
Si vous avez l’impression que le mariage pour tous menace votre famille, vous devriez penser à passer votre temps avec elle au lieu de le gâcher à manifester contre d’autres. Ma famille va bien malgré un an et demi de mariage pour tous !

Vous semblez également vous inquiéter que des enfants ne puissent pas se développer correctement avec deux parents de même sexe. « Un enfant c’est un papa et une maman ». Que dire des familles monoparentales ? Ils ne représentent après tout qu’une famille sur cinq, probablement pas suffisamment pour compter à vos yeux comme un modèle familial valable. Tout comme certains enfants considèrent leurs beaux-parents ou leur parents adoptifs comme leurs véritables parents, pourquoi des enfants issus d’une union homosexuelle ne pourraient-ils pas comprendre la différence entre la réalité biologique et les personnes qui les aiment et s’occupent d’eux au quotidien ?

En mélangeant PMA et GPA, vous avez réduit le débat à une question de « famille traditionnelle » contre le reste du monde. Je ne suis pas sûre du pourquoi d’un débat en ce qui concerne la PMA. Il me semble qu’une aide proposée à tous les couples devrait effectivement l’être à tous les couples. La question de la GPA soulève par contre des questions éthiques légitimes. C’est un droit qui n’existe pour personne à l’heure actuelle en France et a été interdit pour des raisons éthiques concernant la marchandisation du corps de la femme et de l’enfant (pdf). Son autorisation exigerait des garanties et une régulation importantes et mérite un véritable débat apaisé et tolérant.

En tant que féministe, il est également épuisant d’entendre vos diatribes contre une soi-disant théorie du genre qui tenterait d’imposer une neutralité sexuelle et biologique aux enfants. Les études de genre sont assez simples à comprendre http://www.insolente-veggie.com/la-theorie-du-genre-djendeure/ , ne jouez pas aux idiots par idéologie.

Plus généralement, cessez d’essayer d’imposer vos vues étroites sur la vie et la famille à tous. C’est néfaste pour la grande majorité d’entre nous qui ne répondent pas à ce que vous estimez juste. Et ce sera néfaste pour vos enfants. Imaginez un monde ou les bases d’une sexualité sans danger ne seront plus enseignées à l’école mais où les ados devront se tourner vers la pornographie pour apprendre. Un monde où encore plus d’ados auront peur et se sentiront rejetés s’ils éprouvent de l’attirance pour une personne de même sexe. Où les familles auront à se conformer à un modèle unique considéré « bien » plutôt que de décider de ce qui est bien pour elles. Un monde d’intolérance et de dogme.

Cher gouvernement socialiste, honte à vous de renoncer à votre programme pour 70000 personnes (sur 65 millions) dans la rue !


This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial License.
Author avatar

Aurélie Wielchuda

Aurélie is a feminist based in Brussels.

Read All Articles

This post is also available in: Anglais

Related Articles

Tue Feb 2014 /

Apprendre aux enfants à se masturber: le gouvernement français a-t-il perdu la tête ?

– Aurélie Wielchuda Apprendre aux enfants à se masturber, faire changer les gens de sexe arbitrairement, rendre les enfants gays : le gouvernement français a-t-il perdu la tête ? Il paraitrait que le gouvernement français a l’intention d‘apprendre aux enfants à se masturber à l’école grâce à des ateliers pratiques. Il souhaiterait également effacer toute différence biologique […]

Read More